Installation d’une fosse septique

Vous devez installer une fosse septique dans votre habitation ? Découvrez comment la choisir et quels sont les avantages d’avoir une fosse septique. N’hésitez pas à contacter nos experts pour plus d’informations.

09.11.20 | 18:54

Les avantages de l’installation d’une fosse septique

Lorsque votre habitation n’est pas reliée au réseau d’assainissement collectif ou “tout-à-l’égout”, l’unique solution à envisager consiste à installer une fosse septique. Cette option vous permet de traiter les eaux usées de votre maison au sein de votre propre fosse toutes eaux ou fosse septique. Voici pourquoi il est important d’installer un tel système et quelles sont les règles à respecter pour une bonne installation.

Pourquoi installer une fosse septique ?

Avant de comprendre pourquoi l’installation d’un tel dispositif est une opération essentielle pour le traitement de vos eaux usées, il est important de faire la différence entre la fosse toutes eaux et la fosse septique.

  • La fosse septique est un système d’assainissement autonome qui traite uniquement les eaux usées en provenance des toilettes,
  • La fosse septique toutes eaux permet quant à elle de traiter les eaux usées de toute la maison : sanitaire, cuisine, douche, etc.

En France, seulement 25% des habitations sont raccordées au réseau d’assainissement collectif. Les autres ont donc l’obligation de procéder à l’installation mais également à l’entretien de leur fosse septique individuelle. Le traitement des eaux usées est en effet obligatoire afin d’éviter les mauvaises odeurs mais aussi de préserver les cours d’eau et la nappe phréatique qui nous alimentent en eau potable. Une habitation dotée d’une fosse septique est ainsi conforme à la réglementation en vigueur. 

Comment choisir sa fosse septique ?

Il existe sur le marché un large choix de fosses septiques. Pour sélectionner le modèle qui correspond le mieux aux besoins de votre famille, il est donc important de choisir le bon volume de fosse. Ce volume dépend des dimensions de la maison et
du nombre d'habitants. En règle générale, on estime qu’une cuve d’une capacité de 3 000 litres (3m3) est suffisante pour une maison dotée de 4 chambres et d’une pièce de vie. Pour chaque chambre supplémentaire, vous pouvez ensuite prévoir 1 000 litres de plus. La cuve doit également pouvoir accueillir une hauteur minimale d’1m d’eau. Concernant le matériau de fabrication de votre fosse septique, vous avez le choix entre l’acier, le plastique, le béton, le ciment ou encore la fibre de verre selon les modèles. En principe, le fond de la fosse est toujours conçu en béton voire même en béton armé lorsque les sols sont meubles. 

Quel emplacement choisir ?

Pour vos travaux de pose de fosse septique, il est important de faire appel à un professionnel agréé. Celui-ci pourra mener une étude de votre terrain afin d’analyser la nature des sols et de déterminer le meilleur emplacement. Afin qu’elle respecte la norme, la fosse septique doit dans tous les cas être installée à :

  • 5 mètres de distance minimum de l'habitation,
  • 3 mètres minimum des limites de la propriété,
  • 35 mètres minimum de toute source d’eau mais aussi des puits ou zones de captage d’eau destinée à l’alimentation humaine.

Pour l'installation de la fosse il est également important de choisir une zone éloignée des arbres et arbustes au risque que les racines endommagent la cuve. La fosse septique peut être installée sur tout type de sol (argile, sable, terre végétale, etc.), l’installation devra alors respecter les recommandations du fabricant. 

Comment procéder à l’installation ?

Après avoir obtenu les différentes autorisations du SPANC, il est tout à fait possible d'installer sa fosse septique soi-même. Pour cela il convient dans un premier temps de creuser un trou aux dimensions supérieures à celle de la fosse. Il convient ensuite
de :

  • Creuser des tranchées pour les tuyaux d’évacuation,
  • Déposer une couche de sable sur le fond du trou sur environ 10cm et vérifier le niveau du sol,
  • Mettre en place la fosse dans le trou en veillant à ce que le niveau de sortie soit
  • plus haut que celui de l’épandage,
  • Placer les tuyaux dans les tranchées sur une couche d’environ 5cm de sable,
  • Remplir la fosse septique d’eau et la caler en versant du sable tout autour,
  • Raccorder tous les tuyaux d’évacuation et la sortie des eaux usées,
  • Installer le bac à graisse si nécessaire, le filtre et le préfiltre et poser le système de ventilation,
  • Poser les drains et placer le géotextile par-dessus,
  • Recouvrir la fosse de terre et tasser pour que le sol retrouve son niveau d’origine.

Pendant tous les travaux d’installation, veillez à bien respecter une pente de 5% pour le système de canalisation afin de faciliter l'évacuation des eaux usées et des eaux traitées.

Quel coût pour l’installation d’une fosse septique ? 

Une fosse septique vous coûtera en moyenne 500 à 800 euros pour un volume de 3m3 et la main-d’œuvre pour son installation entre 1 000 et 3 000 euros. Afin de profiter d’un tarif avantageux n'hésitez pas à demander plusieurs devis pour bien comparer. En ce qui concerne l’entretien tel que le curage ou la vidange de votre fosse septique, nos professionnels SARP vous accompagnent. Calculez le coût d'une intervention pour votre vidange sur notre site et commandez directement en ligne.

Vous serez aussi intéressés par nos autres articles concernant la fosse septique :

 

Notre charte d'engagement

2 modes de Paiement

Date d’intervention

Disponibilité

Réactivité